Juste une bonne Gauloise

J’suis loin de mon pays,
Je n’ai plus d’ici,
Toutes ces années de galère,
C’est mon quotidien, je désespère,
De trouver un abri pour un soir, 
De manger à ma faim, fol espoir.

Si tu me croises
Arrête-toi,
J’te veux pas de noises
Juste une bonne Gauloise.

Une récolte après l’autre, 
De chais en vignes, de blé en épeautre,
Intermittent de fortune,
Saisonnier pour des prunes,
Jours de pluie, nuits de froid, 
A chaque instant s’invite le désarroi. 

Si tu me croises
Arrête-toi,
J’te veux pas de noises
Juste une bonne Gauloise.

Sur le trottoir je fais la manche,
Pas un rond, tout s’enclenche, 
J’attends, je lis, je souris,
Rares passants, je m’assombris.
Trois pièces, pas un mot,
J’me sens de plus en plus crado.

Si tu me croises
Arrête-toi,
J’te veux pas de noises
Juste une bonne Gauloise.

74799170_2871871126170004_79366303163560
72644125_2871873222836461_23519493070425

Demain, j’serai payé,
Un chèque en abrégé, 
Une soirée de fête, 
Tout un paquet de cigarettes.
Faut pas applaudir,
Je reste sans avenir.

Si tu me croises
Arrête-toi,
J’te veux pas de noises
Juste une bonne Gauloise.

L’an prochain j’serai toujours là,
Sdf, c’est comme un apostolat.
Si au détour d’un chemin,
Tu te risques à devenir humain,
Laisse tomber les apparences,
Elles pèsent pas lourd dans la balance.

Si tu me croises
Arrête-toi,
J’te veux pas de noises
Juste une bonne Gauloise.

© Christiane Laborde 2019

Tu fais trop d'bruit 

Tu fais trop d’bruit 

Dans ma vie,

Faut que j’m’arrache

Avec panache

Et Splach !

 

Si j’suis au volant,

T’es toujours en arrière-plan

Alors je prends mon élan

Et Vlan !

 

Tu mets ton smoking,

J’m’balade en jogging,

Faut pas me faire de forcing,

Et Bing !

 

T’es pas positif,

T’as pas d’objectifs,

Tu récites que des poncifs,

Et Snif !

 

Tu m’appelles Laura,

Ah, quel embarras,

Moi, c’est Alexandra,

Et Patatras ! 

 

Ce n’est qu’un détail,

Mais quand tu rentres au bercail,

T’es pire qu’un épouvantail,

Et Aie ! 

 

Tu étais mon Doudou,

T’es plus qu’une tête de chou,

Un sacré grippe-sou,

Et Bouh ! 

 

Avant, on faisait équipe,

J’crois pas que j’anticipe,

Mais on va au casse-pipe,

Et Zip ! 

 

J’sais pas si tu percutes,

Ras le bol de ces disputes,

Je discute, tu réfutes

Et Zut !

 

T’es un drôle de loustic,

Mais pas de panique,

Un peu d’arsenic,

Et Clic !

Tu fais trop d’bruit 

Dans ma vie,

Faut que j’m’arrache

Avec panache

Et Splach ! 

© Christiane Laborde 2019

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Vous êtes le

ème visiteur. Merci!

Mis à jour le 17/11/2019

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now